Compétition > Présentation

Présentation concours

Le répertoire pour le duo violon et piano est immense. Il est traversé par les plus grands compositeurs et s’est construit autour de la virtuosité et de l’expressivité permise par ces deux instruments.
Mais ce duo, composé de 2 solistes, sait aussi et surtout collaborer. Les premières sonates de Mozart sont écrites pour piano avec accompagnement de violon. Plus tard, le rôle de soliste passe au violon, on parle alors de sonate pour violon et piano, mais de façon générale, ce duo reste l’affaire de dialogue et de capacité pour chacun des interprètes d’endosser le rôle d’accompagnant ou de soliste selon les moments.
Souvent, le duo est le centre de gravité de projets qui associent d’autres instrumentistes : violoncelle, cor, chanteur, chanteuse, alto, clarinette, etc. C’est dans cet esprit que nous avons voulu ouvrir la finale avec le Grand concert de Chausson qui associera un quatuor à cordes au duo.
Enfin, une commande a été passée à Florentine Mulsant. La compositrice se distingue par un grand catalogue d’œuvres chambristes, une écriture tout en contrastes et une constante recherche d’expressivité qui traduit un certain tourment et une réelle intensité émotionnelle.

Ce genre musical avait déjà été abordé par le CIMCL en 2007 et 2014, rassemblant alors près de 100 candidatures sur ces deux éditions. Pour mémoire ou pour l’exemple, la jeune violoniste ukrainienne Diana Tishchencko, Grand prix du concours Long-Thibaud-Crespin 2018, avait remporté le CIMCL en 2014.
Le concours joue bien son rôle de Révélateur de talents !

Partager cette info
Duo voix et piano

Duo voix et piano

Revivez la compétition 2019 !
Lire

Live et Prix des internautes

Live et Prix des internautes

Votez pour votre duo favori !
Lire

Finale

Finale

Programme
Lire