Compétition > Epreuves

Présélections

Lyon
1 décembre 2021 - de 00:00 à 00:00Présélections 2022


La direction du concours procédera à une préselection. Les candidats devront fournir au plus tard le 1er décembre 2021   minuit un enregistrement vidéo des 2 oeuvres suivantes. Chaque oeuvre devra être enregistrée sans aucun montage. Les oeuvres pourront  être enregistrées séparément.

  • L. v. Beethoven : 7 variations en Mib Majeur sur  "Bei Männern, welche Liebe fühlen"  
  • Claude Debussy : Sonate, 1er mouvement

La vidéo devra  être adressée sous forme de lien streaming : Youtube, DropBox, Vimeo, etc.
Les artistes doivent  êre filmés avec un plan fixe. La vidéo devra  être clairement identifiable :
noms des artistes, nom des oeuvres + compositeur, date et lieu de l’enregistrement.
Seuls les dossiers complets seront étudiés. Les candidats seront informés par mail de leuradmission définitive au plus tard le 20 décembre 2021.



1er tour

Salle Varèse, CNSMDL
Mardi 19 et mercredi 20 avril 2022 - de 14H00 à 23H00


Programme du 1er tour (30' environ) :

 

1 - Imposé
Claude Debussy - Sonate
Ludwig van Beethoven - 7 variations en Mib Majeur sur "Bei Männern, weiche Liebe fühlen"

2 – Au choix
Une oeuvre au choix dans la liste des pièces romantiques françaises suivantes :

  • Nadia Boulanger, 3 pièces
  • Théodore Dubois, Nocturne
  • Louis Dumas, Lied pour violoncelle et piano
  • Fernand de La Tombelle, Andante en Mib Majeur
  • Fernand de La Tombelle, Sonate en Ré mineur, 1er mouvement
  • Mel Bonis, Sonate 1er mouvement
  • Auguste Franchomme, Nocturne op. 15 n°2
  • Auguste Franchomme, Nocturne op. 15 n°3
  • Louis Vierne, Sonate en Si mineur, 1er mouvement
  • Rita Strohl, Sonate Titus et Bérénice, au choix : 2ème, 3ème ou 4ème mouvement

 *Œuvres proposées en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française

 

 



Demi-finale

Amphithéâtre, Université Lyon 2
jeudi 21 et vendredi 22 avril 2022 - de 14H00 à 22H00


Programme (durée environ 45')

1 - Imposé

Benoit Menut - Création pour violoncelle et piano, Editions Artchipel (7')
Commande du CIMCL, disponible à partir de Février 2022

2 – Au choix
Une oeuvre au choix dans la liste des pièces romantiques françaises suivantes :

  • Nadia Boulanger, 3 pièces
  • Théodore Dubois, Nocturne
  • Louis Dumas, Lied pour violoncelle et piano
  • Fernand de La Tombelle, Andante en Mib Majeur
  • Fernand de La Tombelle, Sonate en Ré mineur, 1er mouvement
  • Mel Bonis, Sonate 1er mouvement
  • Auguste Franchomme, Nocturne op. 15 n°2
  • Auguste Franchomme, Nocturne op. 15 n°3
  • Louis Vierne, Sonate en Si mineur, 1er mouvement
  • Rita Strohl, Sonate Titus et Bérénice, au choix : 2ème, 3ème ou 4ème mouvement

 *Œuvres proposées en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française

3 - Au choix
L.v. Beethoven - Une sonate en entier

4 - Au choix
Une oeuvre au choix dans la liste suivante :

  • Franck Bridge - Sonate H.125
  • Benjamin Britten - Sonate en Do Majeur op.65
  • Frédéric Chopin - Grand duo concertant sur des thèmes de Robert le Diable
  • Dimitri Chostakovitch - Sonate en Ré mineur op.40
  • Gabriel Fauré - Sonate n°2 en Sol mineur
  • César Franck - Sonate pour violon en La Majeur, pour violoncelle et piano
  • Edvard Grieg - Sonate en La mineur op.36
  • Felix Mendelssohn - Sonate n°2 en Ré Majeur
  • Gabriel Pierné* - Sonate en Ré Majeur
  • Francis Poulenc - Sonate FP 143
  • Sergueï Prokoviev - Sonate en Do Majeur op. 119
  • Sergueï Rachmaninov- Sonate en sol mineur op. 19
  • Joseph-Guy Ropartz* - Sonate n°2 en La mineur
  • Robert Schumann - 5 pièces dan le style populaire op. 102
  • Richard Strauss - Sonate en Fa Mjeur op.6


Compositrice

Benoit Menut

Benoit Menut

Français

  

Benoit Menut

Benoit Menut

Français

« De l’énergie en sons, portée par du sens »

C’est ainsi que le compositeur Benoît Menut aime à définir son travail. Il se passionne pour le lien étroit entre musique et mots, ces derniers étant une source d’inspiration permanente, tant dans sa musique vocale qu’instrumentale. Le simple rythme d’un vers, d’un mot ou d’une tournure de phrase peut être à l’origine d’une idée créatrice.

Grand Prix SACEM 2016 de la musique symphonique (catégorie jeune compositeur) et lauréat des fondations Banque Populaire (2008) et Francis et Mica Salabert (2014), il compose en 2018 pour l’Opéra de St. Étienne Fando et Lis, d’après la pièce de F. Arrabal, et remporte pour son premier opéra le prix Nouveau Talent de la SACD 2019 et le Prix Charles Oulmont 2019. Il poursuit depuis une trajectoire théâtrale de plus en plus prononcée, tant pour le jeune public (Stella et le Maître des souhaits, opéra pour la Philharmonie de Paris (2020) et Symphonie pour une Plume, 2016, pour l’Orchestre Symphonique de Bretagne, repris par l’Orchestre National d’Île-de-France) que tous les publics (La Légende de Saint Julien, d’après G. Flaubert, Le petit garçon qui avait envie d’espace, J. Giono).

Cet attrait se matérialise aussi par des collaborations avec des ensembles vocaux renommés tels Musicatreize, les Maîtrises de Radio-France et Notre-Dame de Paris, Les Cris de Paris, Les Discours… Il est créé par de nombreux solistes vocaux et instrumentaux : David Kadouch, Ophélie Gaillard, Jean Ferrandis, Patrick Langot, Stéphanie Moraly, Christophe Beau, Philippe Muller, Lise Berthaud, Clément Saunier, Maya Villanueva, Françoise Kubler, les Quatuors Tana, Stanislas, l’Ensemble Calioppée, l’Ensemble Hélios, le Trio Karénine… Il est compositeur associé à l’Orchestre Symphonique de Bretagne de 2014 à 2018 et fut résident à l'abbaye de La Prée de 2007 à 2009. 

Comprenant plus de 120 opus, son catalogue embrasse toutes les formes d’expression musicale et fait de lui un des compositeurs français les plus en vue de sa génération. La musique de chambre - en particulier l’écriture pour les instruments à cordes - tient une place bien particulière dans son travail. Né à la pointe Ouest de l’Europe occidentale, cet ancien élève du Conservatoire de Paris poursuit sa formation au CNR puis au CNSM de Paris et fut éveillé à la tradition par le compositeur Olivier Greif. Il poursuit aujourd’hui son chemin singulier, avec entre autres des œuvres inspirées par les écrivains Christian Bobin, Andrée Chedid ou encore Pascal Quignard. Il veille à marier l’exigence d’une écriture lyrique et structurée et une sincère volonté de rester proche du public et des interprètes, comme une sorte de « metteur en scène » des émotions. 

Sa musique est éditée aux Éditions Musicales Artchipel.



Finale

Amphithéâtre, Université Lyon 2
Samedi 23 Avril 2022 - de 14H00 à 19H00


Programme :

Récital d'une durée comprise entre 60' et 75' incluant :

1 - Imposé
Johannes Brahms, Sonate n°2 en Fa Majeur op. 99

2 – Au choix
Une oeuvre entière écrite à partir de 2000

3 – Au choix

Une ou plusieurs oeuvres (ou extraits d'oeuvres) différentes de celles jouées aux tours précédents qui completeront le programme de récital

 

Lors de la finale, un Prix des internautes sera attribué par les téléspectateurs et un Prix du public par les Auditeurs en salle !

 

 





Partager cette info
Concert des Lauréats 2021

Concert des Lauréats 2021

Rendez-vous le dimanche 10 octobre 2021 !
Lire

Appel à candidature 2022

Appel à candidature 2022

Duo violoncelle piano
Lire

PALMARES 2021

PALMARES 2021

Liste des récompenses
Lire